Mutuelle d’Argenson
Vous souhaitez nous contacter
01 53 62 22 00
contact@mutuelleargenson.fr

Lexique


Pour mieux comprendre le parcours de soins coordonnés, la tarification et votre relevé de prestations.

  • TCSS : Tarif Conventionnel Sécurité Sociale ou Tarif de Base de la Sécurité Sociale.
  • ALD : affection de longue durée (rembourcement Sécurité Sociale à 100 % du tarif de responsabilité.
  • C : consultation de généraliste : 23 €. Certaines consultations peuvent être cotées C2, facturées 46 €, ou C2,5 et facturées 57,50 €.
  • CNPSY : consultation de psychiatrie : secteur 1 : 43,70 € secteur 2 : 37 €.
  • CS : consultation de spécialiste : secteur I : 28 € secteur II : 23 €
  • CSC : consultation de cardiologue : secteur 1 : 49 € secteur 2 :
  • 45,73 €.
  • Dép : dépassement d’honoraires.
  • DA : dépassement autorisé sur les consultations et les visites hors parcours de soins coordonnés plafonné à 17,5% du tarif opposable.
  • DM : dépassement maîtrisé sur les actes techniques dans le parcours de soins coordonnés plafonné à 15% du tarif opposable.
  • PF : participation forfaitaire de 1 € sur tous les actes et consultations réalisés par un médecin qui reste à la charge de l’assuré.
  • MCS : majoration coordination soins.
  • MPC : majoration parcours coordonnés.
  • Mut. Arg. : Mutuelle d’Argenson.
  • Option de coordination : elle concerne les médecins de secteur 2 (voir ci-dessous) qui s’engagent à réaliser au moins 30% de leurs honoraires sans dépassements pour les patients qui respectent le parcours de soins coordonnés.
  • Secteur 1 : il regroupe les médecins conventionnés qui appliquent strictement les tarifs dits « opposables » (fixés par la convention médicale), base de remboursement de l’assurance maladie.
  • Secteur 1 DP : il concerne les médecins qui, bien qu’étant en secteur 1, bénéficient d’un droit à dépassement permanent, lié à la reconnaissance de leur pratique. Le remboursement par l’assurance maladie est effectué sur la base du tarif conventionnel de secteur 1.
  • Secteur 2 : il concerne les médecins conventionnés à honoraires libres ; cependant ces honoraires doivent être fixés avec « tact et mesure ».