Mutuelle d’Argenson
Vous souhaitez nous contacter
01 53 62 22 00
contact@mutuelleargenson.fr

Mutuelle pour vous et votre famille

Une solution pour
toute la famille

Une solution simple pour toute la famille
Nous proposons des formules pour tous avec une protection mutualiste de haut niveau.
En savoir plus


Mutuelle pour les professionnels

Une solution pour les professionnels

Une solution simple pour les Petites Entreprises, Auto-entrepreneurs et les artisans.

En savoir plus

J’adhére

Adhérez en
quelques clics

Mon profil
Mes besoins
Ma prévoyance
Mon offre
J’adhère
Récapitulatif
En savoir plus




Telecharger le documentVoir le détails

Consulter vos remboursements en ligne

Nous avons le plaisir de vous informer, qu’à dater du 0l/01/2013, votre mutuelle met à votre disposition un nouveau site Internet de services en ligne www.mutagora.fr qui remplace l’ancien site www.multimut.fr sur lequel vous consultiez vos remboursements.

Cliquez ici pour consulter


Le mot du président

 

 

 

PLFSS 2017: la désinformation continue …

Le gouvernement a mené une véritable campagne de  communication pour faire  croire à nos concitoyens qu'il avait réussi à combler le  fameux «trou de la sécu »

 C'est une présentation qu'il faut bien qualifier de trompeuse, voire mensongère. En effet, en annonçant un déficit pour 2017 de 400 millions d'euros, le gouvernement omet volontairement de mentionner le fond de solidarité vieillesse (FSV) qui prend en charge les dépenses de solidarité envers les personnes âgées dont le déficit est estimé à 3 milliards 800 millions pour 2017.

 Ainsi, le «trou de la sécu» atteindra en vérité 4 milliards 200 millions d'euros l'an prochain. C'est certes mieux que les 7 milliards 100 de déficit global en 2016, mais c'est dix fois plus que les 400 millions d'euros de déficit annoncés. Pourquoi cette imposture? Sans doute, dans le contexte pré-électoral, pour tenter de convaincre une majorité de nos concitoyens que la politique d'austérité et de dégradation de l'accès aux soins pour tous menée à l'encontre des engagements de campagne aurait été efficace au plan comptable.

Si vouloir réduire le déficit de la sécurité sociale est légitime tant il est important de veiller au bon usage des deniers publics, le faire en multipliant les reste-à-charge des assurés sociaux et en obligeant les mutuelles complémentaires à compenser toujours plus les déremboursements décidés par le Régime Obligatoire ne constitue pas une performance très glorieuse, ni socialement parlant, ni même économiquement. En effet, obliger la moitié des mutuelles solidaires à taille humaine à se faire absorber par les gros opérateurs assuranciels revient à supprimer nombre d'emplois dans l'économie solidaire. Mais aussi et surtout, vouloir généraliser des contrats dits «responsables» uniformes et actuariellement «sans gros risques assurantiels» revient à supprimer les solidarités et à diminuer encore plus le pouvoir d'achat des plus démunis: les seniors, les demandeurs d'emploi, les salariés précaires, etc.

 Quant à la politique de santé centrée sur la seule maîtrise des dépenses menée sans discontinuité depuis 2002, elle aboutit à asphyxier l'Hôpital public (il est encore prévu pour 2017 1,5 milliards de réduction des dépenses hospitalières sous contrôle des ARS) et à compliquer encore plus l'accès aux soins d'une part de plus en plus grand de la population. Une fois encore, ce sont les couches défavorisées et les classes moyennes qui vont «faire les frais» des 4milliards de nouvelles économies programmées pour l'Assurance Maladie afin de compenser les nouvelles exonérations de cotisations sociales patronales.

 On aurait apprécié que ce gouvernement - élu pour mener une politique sociale ambitieuse fasse montre de la même énergie pour s'attaquer aux grandes entreprises spécialistes de la fraude fiscale (estimée à près de 25 milliards d'euros par an) au premier rang desquelles, bien souvent, les grands laboratoires pharmaceutiques et les sociétés de cliniques privées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Thierry PONTILLON

Président de la Mutuelle d’Argenson